Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors de notre Ballade entre Loire et Rhône, nous nous étions promis de nous revoir rapidement. Malgré un agenda chargé et l’indisponibilité de Jacques M, nous nous retrouvâmes le 16 Aout matin chez nos hôtes Irène et Marc .

Jeudi Matin réveil « cool », les nuages sont accrochés au relief. Cependant, le paysage entre les nuages est somptueux. Vers 10H30 nous partons en direction de la route des Grandes Alpes.

 

aiguille-du-midi-b.jpg

 

La Roche sur Foron connue pour son école laitière, Bonneville sur Arc avec le vignoble d’Ayse  vin pétillant de Savoie puis les cols de la Colombière, des saisies, des Aravis avec un passage dans le beau village de la Clusaz. Les nuages sont disparus et le soleil plombe dans les habitacles. Marc en connaisseur des lieux nous trouve une table pour le pique nique du midi au pied d’une chapelle dédiée à la vierge.

 

pique-nique-d.jpg

C’est donc en bonne compagnie que nous prendrons un bon déjeuner préparé par Irène.

Nous continuons notre périple vers Beaufort et son excellent fromage, le Barrage de Roselend ou nos montures feront l’attraction de quelques badauds puis Arèche Alberville Ugine et Annecy avant de rentrer vers 20 heures chez Irène et Marc qui nous avaient hébergés.

 

lac-de-ro-b.jpg

Re- repas préparé par Irène et dodo bien mérité.

Le lendemain matin même scénario avec des nuages qui s’éloignent plus rapidement. Départ sous le soleil  pour le col du Cou, Thonon les Bains, Evian Abondance et son bon fromage, le magnifique village de Châtel à la frontière suisse puis Morgins, Martigny. Nous repartons ensuite à l’assaut de la montagne par le col de la Forclaz, le col des Montets pour arriver à Chamonix ou nous passerons 2 heures à flâner, regarder cette montagne qui est avec la lumière rasante du soir impressionnante de couleurs et de beauté.

 

mont-blanc2-b.jpg

Il faut savoir que chaque année plus de 20 000 personnes venant du monde entier prennent l’assaut de ce sommet. Il est temps de reprendre la route pour la maison de nos hôtes par Saint Gervais, Cluses, Bonneville.

Merci à nos hôtes qui rendirent possible cette promenade. Sauf pour les plus privilégiés, les week end à répétition à l’hôtel deviennent vite un problème.

Ce fut des moments de partage avec nos compagnes qui commencent à se fréquenter et qui trouvent une échappatoire lors que nous parlons de nos autos.

L’objet de notre promenade fut un vrai plaisir de conduite dans des paysages grandioses ou la photo ne sera jamais capable de restituer ce qui est gravé dans notre mémoire visuelle, olfactive …

Ces 500 KM sur place (entre 900 et 1100 au total) la fatigue liée à la conduite en montagne ne seront rien par rapport au plaisir que cela nous a procuré.

A refaire sans problème (sauf en hiver).

 

Jean-Paul.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :